frenbr

Membre supérieur

Arc Wrist Tower

 

Arc Wrist Tower

Tour de distraction pour traitement des lésions des tissus mous et des fractures du poignet

Qualités principales :

  • Stabilité
  • Versatilité
  • Précision
  • Ergonomie

Cette tour de distraction pour chirurgie du poignet deviendra vite un instrument incontournable de votre bloc opératoire. Sa facilité et son confort d’utilisation font de cette tour le parfait allié des chirurgiens de la main. Stable en traction, offrant une gamme de positions et d’accès infinis, elle permet d’accroître la précision ainsi que l’efficience de l’équipe soignante.

  • Dans ses positions verticale et horizontale, elle facilite la visualisation, l’identification par imagerie et le traitement des fractures distales du radius, du scaphoïde et autres fractures de la main et du poignet.
  • Un parfait maintien en position est assuré par l’intermédiaire de doigtiers capables de transmettre 15Kg de traction.
  • Sa fixation simple et rapide autorise les interventions directement sur brancard.

Icon of Wrist Tower Wrist - Brochure commerciale Wrist Tower Wrist – Brochure commerciale (1.2 MiB)

Les broches de Lefèvre

Broche anti-expulsion pour le traitement des fractures

Broches de Lefèvres pré-courbées et perçées anti-expulsion Broche de Lefevre30% des patients opérés suivant la technique des broches classiques haubannées présentent des complications postopératoires (migration des broches en saillie sous-cutanée ou en perforation de la peau…) nécessitant une ré-intervention chirurgicale. De plus, l’encombrement du matériel d’ostéosynthèse complique le travail du praticien et le confort du patient. De pose rapide et facile, la broche anti-expulsion de Lefèvre, dans le cadre de l’ostéosynthèse utilisant la technique du hauban, permet de réduire l’expulsion osseuse naturelle des broches et de garantir la non-migration post-opératoire.

La broche anti-expulsion du Professeur Lefèvre présente un double avantage :

  • En per-opératoire, la broche pré-cintrée limite le risque de fracture. Insérée grâce à un mandrin à chambre contenant la canne, le fil de haubanage étant pris dans l’oeillet, elle rend la technique plus sûre et plus rapide, en ostéosynthèse dynamique.
  • En post-opératoire, grâce au fil de cerclage (qui assure par ailleurs la compression), elle garantit la stabilité de l’implant et supprime définitivement les risques d’expulsion et des effets induits. Le patient gagne en sécurité et en confort.

 

Caractéristiques techniques

 

Longueur de la taille :

  • Taille S : 50 mm
  • Taille M : 80 mm
  • Taille L : 130 mm

Hauteur du crochet :

  • Taille S : 8,5 mm
  • Taille M : 8 mm
  • Taille L : 9 mm
Diamètre sous crochet :

  • Taille S : Ø 6 mm
  • Taille M : Ø 5 mm
  • Taille L : Ø 4 mm

Diamètre de l’œillet :

  • Taille S : Ø 1,3 mm
  • Taille M : Ø 1,6 mm
  • Taille L : Ø 1,9 mm
Diamètre de la broche :

  • Taille S : Ø 1,5 mm
  • Taille M : Ø 2 mm
  • Taille L : Ø 2,5 mm

Diamètre du fil de haubanage préconisé :

  • Taille S : Ø 1,2 mm
  • Taille M : Ø 1,5 mm
  • Taille L : Ø 1,8 mm

  Icon of Broches Lefevre - Technique opératoire Broches Lefevre – Technique opératoire (1.2 MiB) Icon of Broches Lefevre - Présentation par le professeur C. Lefèvre Broches Lefevre – Présentation par le professeur C. Lefèvre (1.7 MiB) Icon of Broches Lefevre - Brochure Broches Lefevre – Brochure (101.8 KiB)